Follow

explication de mon mental actuel donc long toot, mention de : dépression, dysphorie, LGBTphobie, violence policière, mention de suicide, très nég 

Comme vous le savez, je suis dépressive, donc de base, on commence mal, mais en plus, la dysphorie me ronge violemment.

Mais en plus de tout cela je me tape des parents qui m'ont déjà menacé de me frapper si je suis gay, qui se moquent des personnes trans, etc... bref rien qui n'aide

Pour essayer d'oublier ma souffrance, je joue à des jeux, principalement en ligne comme Dota ou, de puis peu, Artifact.Et quand je joue pas en ligne, je m'amuse à m'occuper de mon site

Imaginez bien, alors qu'aujourd'hui de base je me sentait mal à cause des violences policière d'hier et qu'en plus je commençais à avoir une crise de dysphorie vers 11h l'état que ça m'a mis d'avoir perdu tout possibilité de faire ce que j'aime faire pour oublier mon malêtre car ma mère a décidé me mentir ce qu'elle a fait (un truc minime en soit), sur le coup, entre colère pour hier, incapacité de me détendre et le nouveau mensonge, ça m'a énervée du plus haut point

Réaction instant de mon père, qui me dit, alors qu'il voyait très clairement que j'étais pas bien, j'étais en larme et j'avais une gueule de personne qui souffrait, que je devais me calmée, sans chercher à savoir le pourquoi du comment, réaction direct : j'ai fondu en larme et je me souhaitais la mort, en disant que c'est pas normal qu'une telle erreur que moi soit en vie, et ceux pendant un peu plus d'une heure

Pendant cette heure, en plus de me souhaitez de réussir une tentative de suicide je me suis aussi mise a dire à voix haute et en pleurent comment j'en ai marre de pas pouvoir être moi même, en long, en large et en travers avec tout les exemples et explications. Bon après en franchise ça a duré que 10mn, car j'avais passé plus de 50mn à pleurer en me demandant pourquoi je vie, que j'aurai du être morte ou avortée etc...

Le seul avantage de ce très long moment avec cette souffrance c'est que c'est bon, je suis décidée à faire mon CO si ils me les cassent une autre fois

Sign in to participate in the conversation
Crazy Noisy Bizarre Town

CNBT is a small french generalist instance, where we talk about everything and everybody is welcome, especially LGBTQIA+ folks, including non-binary friends!